Comment le jeu façonne le cerveau

Dans Cerveau & Psycho de ce mois d’Avril 2018 :
 
Comment le jeu façonne le cerveau !
 

Jouer librement est d’une importance capitale pour le développement cognitif et social ;

 

 
COOPÉRATION – LANGAGE – RÉSOLUTION DE PROBLÈMES – PENSÉES CONTREFACTUELLES – MAÎTRISE DE SOI – NEUROGÉNÈSE – COMPÉTENCES SOCIALES – PALETTES D’EXPRESSIONS – RÉDUCTION DE L’ANGOISSE – GESTION DES CONFLITS – PENSÉE MATHÉMATIQUE – ATTENTION – CALME

Ajoutons-y toute une gamme de stimulations diverses : 
  • les intelligences multiples,
  • les différentes formes de mémoire,
  • les différentes fonctions exécutives,
  • les émotions agréables,…

 

Vous souhaitez en savoir plus, ou utiliser les jeux pour stimuler et harmoniser vos intelligences, stimuler votre mémoire, et vos fonctions cognitives (flexibilité, planification…)?
Vous souhaitez découvrir comment les jeux peuvent vous aider au quotidien, dans les apprentissages ou dans votre travail?
 
Sentez-vous libre de me contacter :
 
contact@stephanieminati.fr

Résolutions de printemps : Poser de nouvelles habitudes de bien-être

Les rituels, la routine, ça peut avoir du bon.

Très inspirée par un défi que réalisent quelques personnes de mon entourage– MIRACLE MORNING – j’ai recensé les six activités que recommande l’auteur, à faire chaque matin.

L’idée est de programmer son réveil plus tôt pour programmer des activités essentiels au bien-être, intéressant?
J’ai repris les 6 points proposés :

 

  1. ÉCRITURE

J’écris déjà un peu tous les matins dans un joli classeur que je transforme en classeur des défis qui est sur mon bureau.
Si vous voulez aller plus loin, il existe un site qui propose d’écrire 750 mots par jour, l’équivalent de 3 pages.
Bon, le seul hic, c’est en anglais, mais l’idée est séduisante, il propose aussi des stats sur les mots que l’on utilise, les émotions qui dominent, et les sujets qu’on aborde. Bref, une véritable analyse linguistique –toujours révélateur !

 

  1. LECTURE

L’idée est de lire 10 minutes par jour de lecture inspirante.
Cet article qui vous prendra quelques minutes est un bon début pour un peu d’inspiration ;

Si vous avez des idées de lectures inspirantes, allez-y, confiez-les nous en commentaire!

 

3. MÉDITATION

Je pratique souvent, et de plus en plus, je fais ce que je fais « en conscience ».
Si je médite purement et simplement, je coupe tout ce qui peut me déranger, et j’ai l’habitude de me mettre une petite musique de fond qui dure un temps que je choisis à l’avance. Ça m’aide à faire le calme en moi et à entrer dans l’état méditatif. Et ça calcule le temps pour moi, sans avoir à mettre une alarme, ce que je trouve un peu agressif.

 

4. VISUALISATION

C’est une pratique très connue des préparateurs sportifs ou des coachs, visualiser ce qu’on souhaite voir se produire, et le « vivre » en pensée et ressentir les émotions liées à cet objectif atteint.
Je pratique surtout sur des objectifs à court ou moyen terme.

 

5. AFFIRMATION

Quand je lis le mot affirmation, je le comprends de 2 façons, la première et qui raisonne en moi très fortement est de passer au mode affirmatif dans le choix de nos mots. (éviter à tout prix le « ne…pas », notre cerveau enregistre le verbe, l’action et zappe la négation…

Et aussi, ce qui est préconisé ici, se choisir une affirmation par jour, celle qui va donner du sens, de la couleur à la journée :
Voici une liste de quelques affirmations de Louise Hay, la pionnière du truc. Choisissez-la (ou les) votre(s) !

– Ma conscience est riche.
– Je me libère et je pardonne.
– C’est avec moi-même que j’entretiens la meilleure relation.
– J’ai la responsabilité de ma vie.

Emile Coué, précurseur en ce domaine, au début du XXième sciècle à Nancy, proposait à ses clients de bien choisir une phrase affirmative et positive et de la répéter 20 fois, plusieurs fois par jour. Pour se faire, il utilisait une sorte de cordelette de 20 noeuds (pour ne pas avoir à compter et se concentrer uniquement sur l’affirmation, elle-même)

 

6. ACTIVITÉ PHYSIQUE

Pratiquer une activité physique par jour est essentielle pour notre corps et notre cerveau, le mieux encore est de le pratiquer au contact de la nature, nous avons absolument besoin de ce lien, je choisis de pratiquer 30 mn de marche au quotidien, en forêt ou dans un parc.

 

J’y ajoute une part incontournable à avoir absolument dans son quotidien :

Le lien à l’autre

Rencontrer d’autres personnes est vraiment un point essentiel du bien-être et du bon fonctionnement cérébral. Notre cerveau est programmé pour ça, alors pourquoi s’en priver ? rencontrez, relationnez, appelez des amis …

 

La Fédération pour la Recherche sur le Cerveau ET BVA ont interrogé les français sur leur cerveau

Ce sondage a été réalisé début 2018 par BVA en collaboration avec la FRC et Grand M qui a réalisé l’infographie. Il se compose de deux échantillons :
– Un échantillon de 43 scientifiques experts du domaine : neurologues, neurobiologistes, psychiatres, chercheurs en neurosciences, tous membres des Conseils Scientifiques de la FRC et de ceux de ses associations et fondations membres.  Ils ont été contactés par la FRC et interrogés en ligne du 11/12/2017 au 05/01/2018.
– Un échantillon de 1001 personnes, représentatif de la population Française de 15 ans et plus, interrogées par internet du 08 au 14/12/2017.

J’y ai pris les parties qui m’intéressent pour ce partage et vous pouvez consulter l’article dans sa totalité  ici

Le cerveau et sa santé, son fonctionnement intéressent beaucoup les français. Si 45% sont inquiets pour la santé de leur cerveau, on peut constater qu’une écrasante majorité est en mesure de citer au moins 1 maladie du cerveau qui les préoccupe !

Préoccupation qui peut amener un certain intérêt pour le sujet de la santé et d l’hygiène de cet organe central :
Dans l’infographie suivante on peut constater les disparités entre les réponses des experts et celles des français sur les principaux facteurs de risques :

Si les Français sondés ont bien conscience des dangers de certains facteurs comme l’alcool par exemple, ou la drogue qui est placé à un niveau presque équivalent à celui des experts ou le tabac, les plus grandes disparités reposent sur la notion de stress (les experts placent le stress à 60%, comme facteur de risque, les Français à 38) ou l’activité physique (40% pour les experts-23% pour les Français).

Et lorsqu’on leur demande d’associer certains facteurs de risques  à plusieurs organes, ils ne pensent pas forcément que le cerveau peut être concerné, c’est cas pour l’alimentation équilibrée et l’activité physique, qui sont pourtant 2 bases essentielles de l’hygiène du cerveau.

A priori, vous êtes prêts et même demandeurs pour en savoir plus sur ce que vous pouvez mettre en place pour préserver et optimiser vos capacités cérébrales :

Je peux vous accompagner sur une majorité de ces sujets :

  1. L’alimentation : en cours de formation de nutrition, je peux dores et dejà vous guider dans ce domaine.
  2. La gestion du stress, relaxologue et formée au Mindfulness, je vous donnerai les clé pour prendre conscience de vos tensions et compréhension de vos émotions pour libérer votre cerveau,
  3. Le lien entre hygiène de vie et santé du cerveau grâce à la formation à Encéfal® que j’ai reçue en 2015 et que j’utilise avec chacune des personnes qui me sollicitent .

En individuel ou en groupe avec des amis ou en entreprise, abordons ce sujet !

contact@stephanieminati.fr

Envie de plus de bienveillance autour de vous?

Essayez et développez la méthode 4/2 !

L’idée est des plus simples:
Susciter bien-être, confiance et stimuler la notion de lien à l’autre.
Comment : établir/rétablir le contact !
  • Faire un sourire à toute personne qui passe à moins de 4 mètres de soi
  • Lui dire bonjour lorsque cette personne est à moins de 2 mètres.
Cette méthode décrite par Shawn Achor a été mise en place dans de grands palaces, et dans des hopitaux avec le plus grand succès.
Shawn Achor est l’une des figures majeures de la psychologie positive. Il se consacre aujourd’hui à la promouvoir dans le monde professionnel et est, à ce titre, appelé dans les plus grandes entreprises.
Prêt à mettre en place la contagion émotionnelle positive autour de vous?
Parlez en à vos amis, vos collègues, à vos enfants… au bout de 6 mois, même les plus réticents, se prennent au jeu qui consiste simplement à accorder de l’attention à autrui. Simple et efficace.
La magie est bien en nous.
Efficacité et Bien-être au travail : contact@stephanieminati.fr

IKIGAÏ

Dans la région d’Okinawa au Japon, l’Ikigai fait partie de la culture, et désigne la « raison d’être » de chaque vie.

Chercher son Ikigai, c’est un travail personnel qui pousse à fouiller en  soi et regarder ce qui est réellement important pour nous-même, notre usine à bonheur en somme !

Ikigaï est composé de 2 idées en japonais :   (生き) « Iki », la vie, et  (甲斐) « Gaï » qui signifie littéralement « la réalisation de ce que l’on attend et espère ».

L’approche particulière d’IKIGAÏ est de vouloir se positionner en tant qu’acteur de notre vie, en son centre, au croisement de nos différents intérêts.

Il conjugue passion, profession, vocation et mission.

Il nous permet de décortiquer et d’analyser point par point ce qui nous met en mouvement, de mettre un mot sur ce qui nous intéresse, et de bien différencier chaque aspect de notre vie:

  • Ma passion est-elle ma profession?
  • Ma vocation aide-elle les autres?
  • Ma passion doit-elle être utile au monde?

Identifiez chacun des cercles, puis leurs croisements, et trouvez progressivement votre Ikigaï.
C’est un travail long, qui demande de la patience et de la persévérance.
Il est tout de même possible que vous ayez déjà les réponses à certaines des questions :

  • Qu’aimez-vous ?
  • Pour quoi êtes-vous doué.e ?
  • Pour quoi pouvez-vous être payé.e ?
  • De quoi le monde a-t’il besoin ?

-> Au centre vous trouverez votre ikagaï.

Si vous éprouvez le besoin de faire ce travail accompagné, sentez-vous libre de me contacter !

contact@stephanieminati.fr

Encéfal®, ses 4 piliers :

Méthode validée scientifiquement (CeRCA, UMR-CNRS 7295), faisant l’objet d’études et de publications officielles, Encéfal® propose d’entraîner son cerveau régulièrement sur différents axes parallèles. Et c’est là, la richesse de cette méthode !
Voici ses piliers :
1-LES INTELLIGENCES MULTIPLES : Nous sommes tous différents et la méthode respecte ce principe en nous basant sur nos intelligences-forces pour amener les autres à se développer (sur la base des intelligences multiples théorie d’Howard Gardner)
2-NOS EXPÉRIENCES QUOTIDIENNES modèlent, façonnent et font évoluer notre cerveau, à tout âge.
3-LE JEU et le plaisir qu’il procure est un outil très puissant.
4- BEAU BIEN BON : une base qui démultiplie les résultats obtenus avec un entraînement sur les fonctions exécutives comme : la logique, la stratégie, la planification, la résolution de problèmes et le raisonnement, ainsi que la mémoire, l’attention, la concentration.
La méthode Encéfal® permet :
-> D’améliorer les capacités cérébrales,
-> De développer l’agilité intellectuelle,
-> De devenir plus fort psychologiquement,
-> De développer l’optimisme et la notion de bonheur (au travail et dans la vie de tous les jours)
Elle repose sur la régularité des séances/ateliers : compter une dizaine de rdv espacés d’une semaine environ pour constater une amélioration substantielle.
Elle se prévoit en individuel (séances) ou en groupe (ateliers).
Programmez une conférence-présentation de la méthode Encéfal® près de chez vous, ou des ateliers de groupe  !
Me contacter : contact@stephanieminati.fr

Beau Bien Bon au service de votre cerveau !

Beau Bien Bon est une façon très naturelle et très saine d’augmenter son bien-être.
L’approche que le Dr Elisabeth Grimaud a décrit dans son livre “Beau Bien Bon” veut permettre à chacun de s’entraîner chaque jour pour placer le beau, le bien et le bon au cœur de sa vie :
Le BEAU sublime
Le BIEN équilibre
Le BON rassemble
Et ainsi permettre au cerveau d’activer les neurotransmetteurs du bien-être, appelés D.O.S.E (Dopamine, Ocytocine, Sérotonine et Endorphine).
En travaillant sur son cerveau, chacun peut apprendre à se servir de deux mécanismes pour voir et vivre sa vie différemment :
  • la flexibilité mentale : changer de point de vue sur une situation
  • le contrôle inhibiteur : lutter contre les automatismes et les mauvaises routines gardées par habitude et non par choix

Chacun va, ainsi, de façon très naturelle, bénéficier de l’approche Beau Bien Bon :

  • Changer de regard sur le quotidien
  • Être en phase avec soi-même
  • Développer de meilleures relations avec les autres.
C’est ça, le Beau Bien Bon, une formule qui fait de chacun le magicien-artisan de sa vie !
Plus d’informations?
J’ai été formée à Encéfal®  et au BeauBienBon©, par Elisabeth Grimaud,
Le Beau Bien Bon, c’est un livre, une conférence, des ateliers.
Programmez une conférence-présentation du Beau Bien Bon près de chez vous !
=> contact@stephanieminati.fr